Conseils en ligne pour arrêter une saisie immobilière

saisie immobilière

Une procédure de saisie immobilière peut être entamée pour différentes raisons. Dans la plupart des cas, elle provient lorsqu’une personne n’arrive plus à payer ses mensualités. Cette demande aboutit généralement à une vente forcée du logement en question. Il est toutefois possible d’éviter la saisie de sa maison. Voici quelques solutions parmi tant d’autres.

Demander un délai de grâce auprès du créancier

Il existe différentes manières de stopper une saisie immobilière. Demander un délai de grâce à son créancier compte parmi les possibilités. Il s’agit d’une solution appuyée par la loi. La personne concernée a donc tous ses droits de demander un tel délai. Toutefois, il est limité à deux ans maximum. Le créancier peut accepter ou refuser. Pour profiter d’un sursis, il est donc important d’appuyer la demande de quelques documents de justifications, notamment des preuves de chômage. Il est également important de trouver des arguments convaincants pour attester au créancier la possibilité de retrouver une situation financière stable. Dans tous les cas, il est indispensable d’entamer la procédure aussi tôt l’arrivée du commandement de payer provenant du créancier. Pour suivre les procédures correctement et respecter les règles rattachées aux saisies immobilières, il est fortement conseillé de faire appel aux services d’un professionnel tels que apirem.fr. Ses compétences peuvent être nécessaires pour négocier auprès du créancier et avoir un délai assez long pour trouver les fonds nécessaires pour stopper la saisie. D’ailleurs, un avocat doit vérifier que le commandement de payer est conforme. Il devra également vérifier le nom de l’avocat qui représente le créancier, la date de l’exécutoire ainsi que la somme réclamée. Il s’agit ici d’une liste non exhaustive. Seul un avocat spécialisé dans les saisies immobilières connaît les informations à vérifier et les documents nécessaires pour avoir un avis favorable auprès du créancier.

Vendre le bien immobilier en réméré

Bien que peu de gens savent comment arrêter une saisie immobilière ou comment stopper une saisie vente, il existe quelques alternatives pour mettre fin à cette procédure. Vendre le bien immobilier en réméré est un moyen pratique et efficace d’éviter la saisie. Il s’agit d’une solution légale dont le but principal est de protéger son patrimoine. Cette dernière a pour principe de vendre temporairement le bien immobilier tout en continuant à l’occuper. Cela permet non seulement de régler un loyer, mais aussi de conserver la possibilité de racheter le bien à un prix fixé au départ de l’opération. En d’autres termes, l’investisseur rachète le bien pour que le propriétaire puisse rembourser ses dettes grâce au bénéfice engendré par la vente. Ce dernier dispose par la suite d’une période de 5 ans pour racheter son bien. Cela lui permet non seulement d’arrêter la saisie, mais également de garder sa maison. Il est toutefois important de noter qu’il devra payer une indemnité d’occupation à l’acquéreur. Pour rédiger un contrat légal et éviter toute arnaque, se faire accompagner par un professionnel est fortement recommandé.

Demander une vente amiable aux juges responsables de l’affaire

Pour éviter la saisie immobilière, il est également possible de demander une vente amiable pendant l’audience d’orientation. Dès que le dépôt de dossier de surendettement est effectué, il est nécessaire d’envoyer une demande au juge de l’exécution. Cette solution permet d’éviter la vente aux enchères du bien immobilier. Toutefois, durant l’audience, le juge peut décider de ne pas accepter la demande. Il ordonnera dans ce cas-ci la vente forcée. Le créancier sera alors déclaré propriétaire de la maison. Si par contre, le juge accepte la demande d’une vente amiable, ce sera à lui de fixer le prix minimum du bien. Une autre audience devra également avoir lieu. Si durant cette période, le bien n’a pas été vendu, le juge n’aura d’autres choix que d’organiser une vente aux enchères. Pour gagner un avis favorable auprès des juges, choisir de se faire accompagner par un avocat professionnel et expérimenté est de rigueur. Il pourra non seulement trouver des arguments convaincants, mais aussi avoir quelques astuces en poche pour savoir comment arrêter une saisie immobilière si cette alternative venait à échouer.