Combien coûte un syndic de copropriété ?

Gérer un immobilier en copropriété n’est pas chose facile. C’est pourquoi il est nécessaire de désigner un syndic. Cette personne est responsable de la gestion de l’immeuble en copropriété. Pour mener à bien sa mission, le syndic doit être rémunéré. Justement, combien coûte le syndic de copropriété ?

Syndic de copropriété : de quoi s’agit-il exactement ?

Le syndic est une personne que désigne l’association des copropriétaires pour veiller au bon fonctionnement de l’immobilier, objet de la copropriété. Sa mission principale est de gérer les parties communes de l’immeuble. Mais il se charge également de la partie administrative de l’immeuble. Ensuite, il est aussi le représentant légal du syndicat de copropriété. C’est pourquoi sa désignation demande le respect d’une certaine procédure. Et compte tenu de la difficulté de sa mission, le travail du syndic nécessite une rémunération. Mais il n’est pas facile de calculer le prix du syndic de copropriété.

Qui peut être designer comme syndic ?

Le syndic peut-être professionnel ou non professionnel. Dans le premier cas, la mission du syndic peut être assurée par l’un des membres de copropriétaires. Autrement, dit, le syndic n’est pas forcement un professionnel. Il peut être un copropriétaire bénévole. Seulement, la personne doit être membre du conseil syndical de copropriété. Le syndic non professionnel n’est pas obligé de posséder une carte professionnelle ou une garantie. Mais, le recours à un syndic non professionnel n’est pas une bonne option. Des conflits se produisent souvent entre le propriétaire-syndic et les autres membres de la copropriété. D’où le recours au syndic professionnel. Celui-ci peut être une personne physique ou morale. En tant que professionnel, il doit posséder des compétences particulières dans le marché de l’immobilier surtout la législation relative à la copropriété. Ensuite, il doit avoir une garantie financière. Il assure sa mission moyennant un prix.

Combien coûte le syndic de copropriété ?

Le calcul du montant des honoraires d’un syndic de copropriété n’est pas tâche facile. Il dépend de nombreux critères entre autres la taille de la copropriété (le nombre de lots dans l’immeuble), les tâches à lui confier, etc. Pour pallier le problème, l’assemblée générale des copropriétaires essaie de définir le prix alloué à un syndic. D’abord, il existe un montant forfaitaire annuel en contrepartie de la gestion des affaires courante. Le prix est calculé sur la base du nombre de lots ainsi que le nombre des équipements présents dans la copropriété. Y-a-t-il ou non de la piscine, des espaces verts, des ascenseurs ? En effet, la tâche d’un syndic dépend de ces éléments. À cela s’ajoutent des montants pour les prestations particulières. Il s’agit des honoraires pour les tâches exceptionnelles du syndic. Pour éviter tout problème, une liste des interventions exceptionnelles du syndic doit être fixée par décret. À noter que le prix du syndic varie d’une copropriété à l’autre et d’un syndic à l’autre. Ensuite, les honoraires du syndic sont calculés hors taxes.